Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > > Taille de capture

Taille de capture

Taille minimale ou maximale, découvrez les tailles légales de capture par espèce

Quelle est la taille réglementée ?

La longueur des poissons est mesurée du bout du museau à l’extrémité de la queue déployée, celle des écrevisses de la pointe de la tête, pinces et antennes non comprises, à l’extrémité de la queue déployée.

Taille minimale de capture

Les poissons et écrevisses des espèces précisées ci-après ne peuvent être pêchés et doivent être remis à l’eau immédiatement après leur capture si leur longueur est inférieure à :

23cm pour les truites

Attention, fenêtre de captures sur la Brévenne amont et ses affluents

et sur le Haut-Garon à partir de Thurins.

30 cm pour l'ombre commun

60 cm pour le brochet

Attention, fenêtre de captures secteur Grand-Large, lacs de Miribel Jonage

et lac du Comombier.

50 cm pour le sandre

35 cm pour le black-bass

9 cm pour les écrevisses

(pattes rouges, des torrents,

à pattes grêles, à pattes blanches)

Taille maximale de capture

170 cm pour le silure

sur le Rhône dans la traversée de Lyon

et sur le lac des Eaux Bleues au Grand Parc de Miribel-Jonage.

Voir l'image en grand

Les grands silures se nourrissent principalement de poissons, en particulier de leurs propres congénères. Ce cannibalisme est très développé au-delà d’une taille de 170 cm, et ces individus sont probablement le moteur de la régulation de l'espèce, comme nous l’avons montré en 2016. Cliquez ici pour télécharger notre étude.

Encore trop souvent tués et abandonnés sur les rives, ces poissons de plus de 15 ans sont précieux à plus d’un titre. C’est pourquoi, suite à concertation de l’ensemble des acteurs de la pêche dans le département, une maille inversée à 170cm est mise en place sur le lac des Eaux Bleues, ainsi que sur le fleuve Rhône dans la traversée de Lyon en accompagnement d’une étude des déplacements de ces grands spécimens.